Rédigé le 12 juillet 2019 REPRÉSENTATIVITÉ EN DORDOGNE ? UN RÉEL PROBLÈME !

Sud Ouest du lundi 8 juillet 2019,

 

Sous le titre Bergerac  "Les ambitions du Quai Cyrano, acte 1". Le journaliste Daniel Bozec rapporte des extraits d'interventions :

« Nous vous accompagnerons aussi », rassure Sandrine Derville, vice-présidente chargée du tourisme à la Région, avant de passer la parole à Germinal Peiro, président du Département, lequel ne se prive pas d’étendre le sujet « des chantiers qui se terminent » à la déviation de Beynac, provoquant au passage un haussement de sourcils chez le préfet Frédéric Perissat : « Les élus de la vallée de la Dordogne soutiennent le contournement de Beynac. »

 

Si le préfet a haussé les sourcils nous n'avons pas pu, de notre côté, nous abstenir de vérifier les conditions dans lesquelles les «élus de la vallée» soutiennent le contournement de Beynac.

 

Aux législatives de 2017 il y avait au moins deux candidats qui avaient une position affirmée, POUR ou CONTRE le projet qui obsède M. Peiro.

 

Nous avons décidé de vérifier comment avaient voté les citoyens des cantons « Vallée Dordogne » et « Sarlat-la-Canéda » lors de cette élection.

 

Était CONTRE : Mme Jacqueline Dubois. Résolument de par son engagement dans le collectif «Sauvons la vallée Dordogne» avant qu'elle ne suive le mouvement la REM pour lequel elle arrêta son action militante.

 

Était POUR : M. Benjamin Delrieux. Représentant le PS, un des 3 attachés parlementaires du député sortant M. Germinal Peiro. « … le candidat qui soutient aussi le projet de contournement de Beynac. » France Bleu Périgord 11/03/17

 

Un tableau présente les résultats du premier tour pour les 45 communes du canton « Vallée Dordogne » et pour les 13 du canton « Sarlat-la-Canéda » soit 58 au total. (Clic sur le lien)

 

Le résultat de la confrontation J.Dubois/B.Delrieux donne 4.295 / 2.231 soit 65,8 % qui ont voté pour une candidate opposée au contournement alors que seulement 34,2 % ont voté pour le candidat soutenu par le président du Conseil départemental, porteur du projet.

 

Plus fort encore quand on regarde le détail par communes, Benjamin Delrieux n'est devant Jacqueline Dubois que dans 10 communes sur 58 !

 

Et le président du Conseil départemental affirme : « Les élus de la vallée de la Dordogne soutiennent le contournement de Beynac. »

 

Alors que les votants de 48 communes, représentant 23.407 inscrits, choisissent majoritairement Jacqueline Dubois, opposée au contournement, seulement 2969 inscrits dans 10 communes, choisissent Benjamin Delrieux qui soutient le projet. On peut légitimement se poser la question de la réelle représentativité des "élus de la vallée de la Dordogne" en question.

 

À moins que, contrairement à la population qui s'exprime librement, les élus ne soient contraints par l'obtention des subventions permettant les projets pour le mieux vivre de leurs administrés. Cela a été courageusement dit par quelques-uns d'entre-eux dans plusieurs réunions publiques.

 

En tout cas voilà une réflexion à avoir sur un problème de fonctionnement démocratique dans la vallée de la Dordogne en particulier, et dans le Département en général.

 

Le président du Conseil départemental devrait arrêter de travestir la vérité des chiffres. Comme pour l'enquête publique de 2017, comme pour les pétitions circulant sur internet, il y a une belle majorité contre un projet dont il ne cesse de parler et pour lequel il gaspille l'argent des contribuables de la Dordogne. Il n'a aucune légitimité à mentir au nom des habitants du département.

 

À D.I.G.D. les sourcils ne bougent pas, nous dénonçons usurpations et enfumages !

 

 

 

 

 

 

Contact

Siège social Association DIGD

Mairie de Castels et Bèzenac

24220 Castels Bèzenac

Président Théophile Pardo

06 75 01 62 34

 

 

PLAN DU SITE

À propos de DIGD

Actualités

Sujets

Documents

Dossier de presse

Contact