Quand les citoyens demandes des comptes aux élus.

LES BNS COMPTES

FONT LES BONS ÉLUS

 

 

“Quand la politique politicienne devient un piège à comptes ” (inspirée  Jacques Pater)

 

 

DIGD critique fréquemment, à juste titre, le comportement de Monsieur Germinal Peiro, le président du Conseil départemental de la Dordogne. Mais est-il le seul responsable ?

À l'heure où de nombreux présidents de collectivités territoriales (CT) demandent plus de liberté au pouvoir exécutif il est temps
de poser les questions sur la gestion de certains territoires,
en particulier celui de la Dordogne.

Comment un élu, responsable départemental, peut-il l'engager dans des dépenses très contestées avec l'assentiment d'une partie de son Conseil et le silence d'un grand nombre d'élus locaux ?

Ces derniers seraient-ils soumis à un chantage à la subvention,
comme le laisse entendre M. Alain Passerieux, maire de Beynac,
dans son discours du 18 août 2018
*1.

 

 

DEUX QUESTIONS, UNE REVENDICATION ET UNE COURTE VIDÉO DE 12 MINUTES.

 

1 CONCERNANT LE “CONTOURNEMENT DE BEYNAC” (CDB)

Sa réalisation se révélera être un énorme scandale. De par les conditions dans lesquelles la DUP *2 a été obtenue en 2001 et, par la suite, parce que peu de personnes se sont préoccupées de savoir s'il n'y avait pas eu des changements de faits et circonstances dans cette histoire.Le Département de la Dordogne est un des plus endettés de France, peut-être le premier. Il finance pratiquement totalement le chantier du “CdB” qui, tous comptes faits, dépassera largement les 38 M€ TTC estimés.

• Première question : combien ont déjà coûté toutes les études des projets et les travaux réalisés à ce jour ?

2 CONCERNANT LA DETTE SUPPORTÉE PAR LES COLLECTIVITÉS LOCALES.

Il semble qu'il soit courant que des collectivités territoriales fassent supporter par les collectivités locales (C.L) : communes et communautés  de communes les dettes associées à des choix politiques contestables.

Ces subventions non payées représentant une dette que supportent les collectivités locales et donc tous leurs administrés. En Dordogne une réponse précise sur leur montant total n'est jamais donnée aux élus qui ont le courage de poser la question. Le chiffre de 170 M€ aurait été avancé sans que l'on sache ce qu'il couvre.

Ces chiffres sont publics et devraient être accessibles à tous les citoyens qui en font la demande. Nous vous serions reconnaissants, Monsieur le président du Conseil départemental, d'en  publier le montant de façon à ce que chacun puisse mesurer l'étendue du débit contracté par le CDD a vis à vis des CL qui, en tout état de cause, s'ajoute à la dette du département de  427,5 millions d'euros*3

• Deuxième question : Lorsque les travaux subventionnés par le Département sont terminés est-il normal que les C.L. soient obligées de s'endetter pour régler les entreprises et quel est le montant de cette dette dissimulée ?

3 CONCERNANT LA MISSION DES ÉLUS.

Nous demandons à tous les élus locaux et du Département de poser ces questions, en particulier à ceux de l'opposition politique. Sans réponse de leur part nous déduirons que nous ne sommes pas dans une réelle démocratie mais dans un système asservi à un pouvoir autocratique.

4 CONCERNANT UNE COURTE VIDÉO. QUAND LES ÉLUS SONT MIS EN FACE DE LEURS RESPONSABILITÉS !

Nous vous recommandons le visionnage de la vidéo de 12 minutes dans laquelle Aurélien Barrau, astrophysicien au Laboratoire de physique subatomique et de cosmologie du CNRS, interpelle les élus. Du courage politique, bon sang ! La situation est grave !
(
https://vimeo.com/296246342).

Parce que dans le Triangle d'or de la Dordogne un élu du Département fait l'inverse de ce qu'il faudrait faire pour “l'avenir de la grande tribu des vivants” ! (citation d'Aurélien Barrau à la fin de la vidéo).

 

 

Pour l'association DIGD

Théophile Pardo, président

 

 

*1 Discours de M. Alain Passerieux, maire de Beynac :  http://www.digd.fr/passerieux.html (cliquez ici).

*2 DUP (Déclaration d'Utilité publique)

*https://www.sudouest.fr/2015/03/03/la-dordogne-trop-endettee-1846560-710.php (cliquez ici).

Contact

Siège social Association DIGD

Président Théo Pardo

Mairie de Castels et Bèzenac

24220 Castels Bèzenac

06 07 10 71 09

communication.digd@digd.fr